AccueilRessources et formationsFormations en photographie

2 novembre 2005.

Profondeur de champ, mise au point.

Comprendre la profondeur de champ et assurer une bonne mise au (...)

Profondeur de champs. Définition.

La profondeur de champs c’est quoi ? Tout simplement la distance de netteté existant avant et après le sujet sur lequel on fait la mise au point. (Soit l’espace entre le point net le plus proche et celui le plus éloigné).

La profondeur de champ. Utilité.

En augmentant la profondeur de champ, les sujets seront nets sur une grande distance. La photo de l’arbre présente une netteté aussi bien proche qu’éloignée. La profondeur de champ est max.

Une grande profondeur de champ peut être utile pour faire le point sur de nombreux plans éloignés les uns des autres. A l’opposé, une faible profondeur de champ peut assurer un flou sur un arrière plan ou un avant plan du sujet à photographier. Cette profondeur de champs courte "effacera" les plans en avant et en arrière du sujet. Exemple avec cet insecte [1]. Le dernier plan passé en flou présentait un intérêt faible.

La profondeur de champ s’étend toujours davantage en arrière du plan qu’en avant du plan de mise au point. En portrait, la répartition est proche d’un tiers en avant et de deux tiers en arrière. Sur un paysage quand la netteté s’étend jusqu’à l’infini, la zone arrière est infiniment plus grande que la zone avant. En macro-photographie, la profondeur de champ se répartie moitié en avant et moitié en arrière. Un appareil photo automatisé devrait pouvoir assurer un réglage optimisé.

Comment réduire ou augmenter la profondeur de champ.

En fermant le diaphragme de l’appareil, la profondeur de champ va augmenter. Au contraire, en pleine ouverture du diaphragme, la profondeur de champ sera très courte et enserrera le plan de mise au point.

Pour se souvenir, dans la pratique :

Appareil photo au poing, vous regarderez les chiffres qui correspondent à votre diaphragme. Ceux-ci peuvent être : f:1.2, f:1.4, f:2, f:2.8, f:4, f:4.5, f:5.6, f:6.3, f:7.1, f:8, f:9, f:10, f:11, f:13, f:14, f:16, f:18, f:22... Plus ces chiffres seront grand, plus la profondeur de champ sera étendue... et inversement plus ces chiffres seront petits, plus la profondeur de champ sera courte.

Profondeur de champ sur un numérique.

En débraillant les automatismes de l’appareil photo numérique, il est possible de régler la profondeur de champ. Des modes semi-automatique peuvent assurer un cliché optimisé : Un bon appareil permet d’ajuster les priorités ou les modes P.A.S.M.
- La priorité diaphragme ’A’ : Le contrôle sur l’ouverture/fermeture du diaphragme permet d’ajuster la profondeur de champ. Les plus petits chiffres (grandes ouvertures du diaphragme) offrent une petite profondeur de champ.

Lire aussi : Vitesse et diaphragme




Collectif de Photographes-Artistes
N° : Site web



Notes

[1L’insecte ci-dessus est un ’caille lait’ de la famille des sphinx colibri. Photographie prise dans les Aravis (haute Savoie 74), après quelques heures de courses au colibri.

Participer au site?

Art-logic.info est un site contributif. Vous êtes invité à participer. Commencer un nouvel article est très simple et très rapide. Le site progresse par l'initiative personnelle des participants.



Contact Lettre d'information Administration