AccueilCollectif de photographes Art-Logic.Forums artistiquesForum photographies et activités.

Microstocks ou photo-sharing web application

Forum photographies et activités.

1 commentaire dans cette discussion.


17/08/2009 17:58:16

Microstocks ou photo-sharing web application

Hello,
- J’avais annoncé il y a quelques temps la possibilité technique de faire géolocaliser les photographies sur de très gros sites Internet comme “psicassa” et autre “klickers”. L’intérêt allait dans le sens de la promotion des photos et des auteurs. Un instant, je m’étais dit que les flux de miniatures auraient pu intéresser un public de diffuseurs acheteurs. Je souhaitais étudier le sujet avant de me lancer dans la diffusion ou l’émission de ces flux d’images. La conclusion est assez morose :
- Les dernières modifications des conditions générales d’utilisations de ces grosses usines à web me font penser à une forme de vampirisme bien ficelé. En bref les CGU en question, permettent à ces diffuseurs et associés, de façon perpétuelle, irrévocable, pour le monde entier, à titre gratuit pour reproduire, adapter, modifier, traduire, publier, représenter, afficher et distribuer les photographies que l’auteur aura eu la gentillesse d’envoyer en ligne. :mouchoir Bien entendu, les gros sites en question est avide de photos grands formats et tout est fait pour que l’upload se fasse directement depuis l’appareil photo.
- Revenons à nos moutons : Qu’en est-il des flux de miniatures envoyés à ces gros sites ? Elles peuvent tout simplement être ignorées par le moteur de recherche utilisé par l’acheteur. En effet, devant la quantité d’images déjà diffusées en ligne, il est déjà possible d’acheter à ces gros sites une image de grand format. Conclusion : il n’est pas judicieux de diffuser des miniatures sur ces monstres sites.
- De plus il est important de rappeler que l’auteur ne touche pas la moindre monnaie sur de grands clichés et n’a aucun contrôle sur ces derniers. L’acquisition de photographies par ce biais est évidement sujet à litige : La diffusion se fait au détriment de la part revenant à l’auteur.
- La question qui vient à l’esprit immédiatement est de savoir si on a un intérêt finalement à diffuser des miniatures sur son petit site internet face à ces monstres gloutons. Pour l’auteur, l’intérêt de diffuser une miniature de basse qualité permet d’espérer la vente de son grand format exploitable en imprimerie. Un mode de diffusion promotionnel qui est semblable aux bandes annonces du cinéma. Pour l’iconographe, l’intérêt de butiner de petits sites de photos est d’y trouver l’originalité et l’exclusivité. L’iconographe est aussi assuré d’acheter une véritable cession de droit directement auprès de l’auteur. Par mon site perso et aussi par Art-logic.info, je cède régulièrement des droits d’auteurs sur mes clichés. Je répondrai donc par l’affirmative sur cette question.



Répondre

Contact Lettre d'information Administration