AccueilCréations Art-LogicFab-Labs, Art-Labs.Outillages multimédias

6 mars 2013.

Télécommande et affût automatique.

Fabrication d’une télécommande pour un appareil photo.

Affût avec télécommande

Les télécommandes pour appareils photographiques ne conviennent pas toujours à la photographie en affûts. Celle-ci proposent assez souvent de simples interrupteurs à contacts secs pour quelques petits mètres de cordons bien trop courts. A regarder de très près, les télécommandes ne sont pas toutes tropicalisées et n’offrent pas de moyens de contrôle de la connexion du câble.

Un peu d’électronique...

Les mesures sur l’appareil photographique et la construction de la télécommande sont effectuées avec d’infinies précautions afin de ne pas altérer le fonctionnement du-dit matériel. [1] Sur mon appareil photos, la sortie pour télécommande offre une tension de 3v pour un courant de 12mA. Les pertes dans le fil de la télécommande mangeront un peu de ce précieux signal. Mon appareil photo ne sera piloté que s’il reçoit une tension de retour de 2,5 volt minimum. La différence de 0,5v de pertes autorisées limitera la longueur du fil. Avec la formule R=U/I, j’obtiens rapidement une résistance de 42 ohm à ne pas dépasser si je souhaite récupérer un bon signal.

Calcul de la longueur du fil bipolaire :

La longueur maximum du fil est égale à la résistance (en ohm) multipliée par la section du fil (en m²) divisés par la résistivité du cuivre (1.724x10 puissance-8). Le courant parcourant l’aller et le retour, il me faut diviser par deux pour connaître la longueur du cordon à ne pas dépasser. Ce qui donne après calcul, 280m de fil à 0.22mm² de section. Ces 280m me seront trois fois largement suffisants dans toutes situations d’affûts. Pour éviter les débobinages et les pelotes de fils, je dois me tourner vers les émetteurs récepteurs grandes ondes (AM avec une portée de 50m) ou à modulation de fréquence (FM avec une portée de plusieurs centaines de m). Ma télécommande filaire me sera utile uniquement dans les affûts à moyennes distances. Voici les composants et le circuit imprimé en image inversée :

La boîte plastique, matériels :

- Une boîte étanche. (film plastique souple mais épais pour enfermer le CI.)
- Un couple de jack stéréo.
- Un pistolet à colle ou du mastic.
- Trois micro boutons poussoirs anti-rebonds pour des contacts bien secs. S1 pour piloter l’auto-focus, S2 pour le déclenchement et S3 qui restera libre.
- Trois del’s [2] pour vérifier l’état de la connexion dont une que je laisserai libre.
- Un petit câble souple spiralé à trois brins de 0,22mm
- Un connecteur mâle + femelle.(en blanc sur les images.)
- Un connecteur pour raccorder l’appareil photo.
- Un circuit imprimé évolutif avec deux communs séparés.

Bien que je n’ai besoin que de deux interrupteurs et de deux del’s, le matériel laissé libre me servira peut-être sur mon prochain boîtier photo. Le câblage final est volontairement laissé en dehors du circuit imprimé pour conserver le coté évolutif de la télécommande. Des shunts sur le connecteur finiront le câblage : Le petit câble de la télécommande passera ainsi de huit à trois brins dans un câble spiralé de téléphonie.

Le must de la télécommande

Le must de la télécommande utilisera du matériel de modélisme. Un petit ordinateur portable ou un PAD raccordé à la sortie vidéo de l’APN, facilite le cadrage. La rotule d’un pied photo sera pilotée verticalement et horizontalement par deux cerveau-moteurs (cf modélisme). Une télécommande pour avion radio-commandé assure le fin positionnement de l’appareil à plus de 100m. Un bon budget et de l’usinage en perspective.




Collectif de Photographes-Artistes
N° : Site web



Notes

[1Les télécommandes ainsi que les appareils photographiques vendus par les constructeurs ne répondent pas tous au même signaux électriques, que ce soit en courant ou en tension. De grandes différences existent entre les modèles, les matériels, et fabrications des appareils. Attention, si vous n’êtes pas expert en électronique, vous risquez la destruction de votre matériel ou pire encore. Faites appel à un technicien en électronique confirmé ou achetez une télécommande compatible agréée par le constructeur de votre appareil photographique.

[2Del’s = Diodes électroluminescentes.

Participer au site?

Art-logic.info est un site contributif. Vous êtes invité à participer. Commencer un nouvel article est très simple et très rapide. Le site progresse par l'initiative personnelle des participants.




Henry
18/03/2007 15:01:04

Télécommande et affût automatique.

Quels sont les appareils photos qui peuvent être télécommandés alors qu’ils sont en veille ? généralement ils se mettent en arrêt après quelques minutes.



21/03/2007 17:33:41

Télécommande et affût automatique.

hello,
Il est souvent possible de couper la mise en veille des appareils photos. A voir dans les paramètres du menu de votre réflex numérique. S’il n’y a pas de possibilité, les appareils sortent souvent de leur mise en veille par une simple pression du déclencheur, de la télécommande ou du capteur. A voir suivant l’appareil. Pour la chasse photo, attention à ce que l’écran ne se rallume pas intempestivement à la sortie de la mise en veille : La lumière de l’écran provoquerait la fuite de l’animal.



Répondre

Contact Lettre d'information Administration