AccueilCréations Art-LogicReportagesPhotothèque natures et montagnes.

6 septembre 2004.

Mont Thabor, essais photos et topo des lieux.

La météo est exécrable... Essais de photos mouillées au Mont (...)

La météo est exécrable... Essais de photos mouillées au Mont Thabor.

JPEG - 41.2 ko
Linaigrette et lac

Mont Thabor

Vendredi 20 août 2004, nous attaquons le Mont Thabor dans l’après midi. Malgré l’altitude et l’approche longue, les pentes tranquilles du sommet et les larges sentiers en font un but facile [1]. Le refuge du Thabor nous attend. A proximité de celui-ci, nous profitons des lacs et des champs de linaigrettes pour travailler des clichés. Les têtes blanches illuminent les photos. Un doux dosage de la lumière est nécessaire pour les photographier de près.

JPEG - 47.5 ko
Linaigrettes

Linaigrette

Cette fleur pousse bien souvent les pieds dans l’eau. En cherchant un peu, il aurait été possible de travailler un reflet de celle-ci. L’aubaine est négligée, la présence de coussins de mousse attire l’objectif. La mousse est d’un vert très vif, la lumière dans la fleur est trop forte. Il doit être possible de fermer un peu sans perdre trop de couleurs. L’équilibre symétrique est un peu dans les choux mais les couleurs sont assez bien capturées.

JPEG - 38.9 ko
Torses

Météo au Thabor.

La lumière assez forte oblige la fermeture du diaphragme et des ombres se marquent sur nos clichés. Sans matos et avec peu de temps, nous devons improviser, quelques gros nuages menacent déjà.

JPEG - 25.2 ko
Gros nuages

Dans la nuit, le refuge se fait chahuter par des vents violents et la fenêtre laissée ouverte est vite refermée. Tous dorment et le vent force davantage au dehors. Sous les couvertures, nous pressentons un changement de temps. La porte du refuge claque de temps en temps comme pour nous le rappeler.

Neige en août

Samedi 21 août 2004. Au matin, une surprise nous attend. La lumière passant la fenêtre nous semble bien forte. Je jette un œil surprit, tout est blanc. Difficile d’affirmer quoi que ce soit. Il me faut descendre au pied du refuge. Dans le sombre escalier, j’espère une gelée matinale. Nous sommes au mois d’août et la météo nous promettait de belles éclaircies.

JPEG - 34.8 ko
Fleurs d’arnica sous la neige

Les sabots en plastoque m’en sont témoins, un petit centimètre de neige était tombé dans la nuit. Le sol est gelé, les bourrasques de vent forcent l’entrebâillement de la porte. Je ramasse l’œil jeté et remonte me coucher quelques instants. ...Difficile de déjeuner sans épier cette tabarnak de neige. Le short est troqué pour le "pantalon pluie", la veste et le bonnet sortis du sac. Nous quittons le refuge avec dynamisme pour nous réchauffer, la neige mêlée de pluie nous transporte en décembre. Peu de couleurs passent les nuages. Les fleurs d’arnica manque de peps et il faudrait augmenter la saturation sous logiciel pour profiter pleinement de la photo.

JPEG - 37.9 ko
Ordination ...

Photo et humidité

. Difficile de prendre une photo, L’humidité recouvre l’objectif. Non loin de là, la croix aperçue la veille est blanchie. Je tente une photo ... malheureusement mouillée. Une dizaine de filtres de logiciel m’offre la possibilité de vous présenter cette éponge photographique. Tsssss, il est pourtant si simple de protéger son objectif des intempéries.

JPEG - 20.1 ko
Gris blanc

Photos de nuages

L’ascension se poursuit : le ciel est gris et le vent ouvre les capuches de nos vestes. Un cri bien connu court la vallée. La cheftaine marmotte rappelle sa meute au terrier. "Par ce temps, mieux vaut plier le papier d’alu’ de la tablette de chocolat." J’augmente les contrastes sur le numérique pour passer le nuage. Un sommet montre son nez comme par magie. Le polarisant récupère un minimum de ciel bleu.

JPEG - 16 ko
Les épais nuages.

Abrité du vent par le flanc d’une montagne, je shoot le ciel misérable. La fermeture de l’objectif m’assure d’en retirer un petit quelque chose : Un troupeau de moutons noirs se dessine sur l’arête sommitale. Un peu d’angle à ma photo et la diagonale de ce rayon de soleil est capturée.

JPEG - 28.8 ko
Acalmie

En abaissant mon boîtier, j’aperçois un groupe de téméraires. Quelques audacieux nous suivent, nous ne sommes plus les seuls à braver le sommet. Un instant le ciel se déchire. La crête en face se gorge de soleil, les Dieux seraient-ils avec nous ? Non, nous n’aurons pas cette chance. Ceux-ci ne faisaient que passer par-là. Dans la visée, il est difficile de trouver le compromis entre ce ciel vif et le groupe.

JPEG - 38.2 ko
Décembre en août.

Nuage de neige

En un instant, un épais nuage de neige nous rattrape. Les photos se couvrent de ce maudit ciel blanc sans intérêt. La neige tombe de nouveau, le vent redouble et nous déséquilibre. La pente prend une allure de banquise. Nous croisons quelques pingouins (Hum) et il est maintenant impossible de prendre une photo.

Chapelle du Thabor

Deux heures plus tard, l’ombre de la chapelle du Thabor apparaît dans l’épais nuage. La chapelle sert de refuge à un grand nombre de frigorifiés ce jour là.

JPEG - 21.8 ko
Buée

Dans la chapelle la gnole est gracieusement offerte. Par ce temps, nous lui préférons un café chaud. Dans cet abri, je tente de nouveau les photos. L’appareil très froid se couvre de buée. La visée est opaque. Il me faut réchauffer l’appareil, la caillante n’aidant rien.

JPEG - 37 ko
Autel au soleil

Livre d’or du Thabor

Sur l’autel, un cliché de la chapelle au soleil réchauffe le cœur. J’use du polarisant pour passer l’encadrement en verre et baisse de quelques niveaux le flash. Une heure passe mais le brouillard tabarnaqueux couvre toujours la chapelle. Il faut nous rendre à l’évidence, rien ne sert d’aller au sommet pourtant si proche. Nous consignons dans un livre d’or la promesse de revenir par une météo plus clémente.

Sur la descente, nous croisons encore quelques pingouins. Dix centimètres de neige recouvrent leurs chaussures. Les sourcils gelés, les cheveux poudrés et les mains dans les poches de leurs shorts, les pingouins sont de retour d’ascension. Le vent donne davantage. La visibilité et la température baissent. Good luck’ pingoo !

JPEG - 16.1 ko
Coin de ciel bleu

Retour du soleil

Plus tard, un œil bleu nous regarde. Le ciel joue avec nos nerfs, le sommet est maintenant dégagé. La distance entre la chapelle et le sommet est infime. La pluie et le vent chassant toutes les brumes, la vue doit y être exceptionnelle. Au pied du Thabor, nous blâmons la météo. L’appareil photo soupire dans sa housse. Grrrrr. Une revanche avec le collectif photo est à envisager.




Collectif de Photographes-Artistes
N° : Site web



Notes

[1Plusieurs itinéraires permettent l’accès au Mont Thabor : Refuge des Drayères, Vallée Etroite, Refuge du Thabor, Valmeinier... Carte 3535 OT Névache Thabor.

Participer au site?

Art-logic.info est un site contributif. Vous êtes invité à participer. Commencer un nouvel article est très simple et très rapide. Le site progresse par l'initiative personnelle des participants.



Contact Lettre d'information Administration